18 juin 2021|In La boîte à outils|0 Commentaire|5 Minutes

Compte personnel de formation : que se passe-t-il le 30 juin 2021 ?

Depuis quelques mois, les informations concernant la disparition imminente de nos droits à la formation (DIF) se multiplient. Mails ou appels téléphoniques, en substance, ces messages nous disent : "vite, vite, consommez votre DIF avant le 30 juin, sinon il sera perdu !". Info ou intox ? Qu'en est-il en réalité ? Que se passe-t-il vraiment le 30 juin à minuit ? Eclaircissements et conseils pratiques, pour agir... si nécessaire !

Le DIF n'est plus : vive le CPF !

Retour en arrière : le 1er janvier 2015, le droit individuel à la formation (DIF) a été remplacé par le compte personnel de formation ou CPF. Ces deux dispositifs se ressemblent : individuels et personnels, ils permettent de financer des projets de formation (notamment) en utilisant des droits acquis tout au long de notre vie professionnelle. Et les choses étant bien faites, les droits DIF acquis par les salariés avant le 31 décembre 2014 ne sont pas perdus, ouf !

Toutes les heures DIF non reportées dans votre CPF le 30 juin seront perdues... mais vous avez le temps pour les consommer !

Le DIF n’est donc pas perdu… A une précaution près quand même : l’obligation de transférer les heures DIF acquises et non consommées vers votre compte personnel de formation en ligne. Et c’est justement ce « transfert  » que vous devez faire au plus tard le 30 juin 2021. Car, passé ce délai, les anciennes heures DIF seront perdues. Ce qui serait bien dommage : pour certaines personnes, le solde DIF s’élève à 120 heures fin 2014, soit 1800 euros tout de même.

Le site officiel pour utiliser votre compte formation : moncompteformation.gouv.fr.

Conseils : protégez bien votre compte et ne communiquez jamais vos identifiants (numéro de sécurité sociale et mot de passe) à une tierce personne. Et méfiez-vous des tentatives d'arnaques, de personnes soit disant bien intentionnées, qui tenteront de vous faire consommer vos droits en urgence. Les arnaques sont hélas fréquentes.


Comment faire pour "sauver" vos droits DIF ?

Première étape : connaître son « solde » d’heures DIF au 31 décembre 2014. Selon les cas, l’information se trouve sur le bulletin de paie de décembre 2014 ou de janvier 2015, ou bien sur une attestation de droits fournie par l’employeur ou encore sur le dernier certificat de travail. Gardez précieusement ces « preuves » : elles vous seront demandées lors de la saisie de vos droits afin de contrôler les heures saisies sur votre compte.

Car oui, vous devez faire vous-mêmes faire la démarche en vous connectant à votre compte sur le site officiel.

Que faire si vous ne retrouvez pas de "preuve" de vos droits DIF ?

Pas de panique, il vous reste quelques jours ! Si vous n’avez pas d’attestation et que votre employeur de l’époque ne peut pas vous fournir ce document, écrivez sans tarder au service de gestion du CPF à l’adresse suivante : MCF_Gestion-des-Droits-et-Formations@caissedesdepots.fr

Ce service calculera vos droits sur la base de votre carrière et vous adressera un mail quand vos droits DIF seront crédités. Ce qui importe, c’est de déposer votre demande le 30 juin au plus tard ! Elle pourra ensuite être traitée au-delà du 1er juillet 2021… Plus d’informations ? Cliquez là.

A quoi ça sert le CPF au fait ?

Le compte personnel de formation permet de financer différentes actions de formation certifiantes, ainsi qu’un bilan de compétences, un accompagnement VAE ou encore le permis de conduire. N’hésitez pas à vous connecter sur le site officiel pour explorer vos différentes possibilités.

Dans tous les cas, prenez le temps d’enquêter et de choisir en connaissance de cause, en comparant les offres qui vous sont proposées… souvent nombreuses.